Saint-Malo Rock City #6

Prêt à vous déchaîner au son des meilleurs groupes de rock, de punk, de folk, de métal et de pop indépendants ? Les 03 et 04 mai 2019, Rock City fait son grand retour pour une sixième édition toujours plus endiablée, l’occasion de vivre deux grandes soirées musicales entièrement gratuites réparties sur les deux scènes de La Nouvelle Vague !

Concert de rock

Prêt à vous déchaîner au son des meilleurs groupes de rock, de punk, de folk, de métal et de pop indépendants ? Les 03 et 04 mai 2019, Rock City fait son grand retour pour une sixième édition toujours plus endiablée, l’occasion de vivre deux grandes soirées musicales entièrement gratuites réparties sur les deux scènes de La Nouvelle Vague !

Saint-Malo Rock City #6 : alternance de rock, de punk, de folk et de métal

Saint-Malo Rock City is back! Imaginez un peu, des groupes de rock garage, de psyché, de post-punk ou de Rock’n’Roll pur et dur qui alternent leurs sets musicaux sur les deux scènes mises à disposition par le collectif La Nouvelle Vague, non loin de notre hôtel à Saint-Malo !

Dans le cadre de la sixième édition de cette manifestation culturelle qui se déroulera les vendredi 03 et samedi 04 mai, des groupes tels que The Psychotic Monks, Tekemat, Bops, Yarol ou encore Abyss vous joueront leurs notes les plus décoiffantes ! Serez-vous prêt pour ce grand défi ?

Une musique universelle, des groupes d’ici et d’ailleurs

Six groupes majeurs seront représentés lors de la sixième édition de Saint-Malo Rock City. Si bon nombre d’entre eux comme Gad Zukes (cinq frères et sœurs bretons dont le style est très influencé par le pop-rock british) et STRWHR (chanteur de hip hop originaire de Dinan) sont bien de chez nous, les autres nous viennent soit de Paris, soit d’ailleurs dans le monde.

Ainsi, le chanteur Yarol, qui a trouvé quartier au sein de la capitale hexagonale, est un esthète qui se laisse guider par son instinct et son amour pour une multitude de genres musicaux (rock, blues, punk, hip hop, afrobeat, funk etc.). Autre groupe à suivre : Dead Sexy. Cette troupe franco-berlinoise a fait ses débuts à Los Angeles en 2004. Quinze ans plus tard, elle revient avec la même hargne à Saint-Malo Rock City ! Dans la lignée de Dead Sexy, Guillaume Fresneau, spécialiste de l’indie-folk, puise son énergie dans les quatre années qu’il a vécu à Austin, au Texas, l’occasion de découvrir ses tonalités psyché-americana.

Lire aussi : 

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.