L’histoire de Saint-Malo à travers les âges

L’histoire de Saint-Malo en quelques paragraphes et faits essentiels qui éclairent la construction de cette cité de caractère unique en son genre !

saint malo histoire

Lors de votre prochain séjour dans notre hôtel à Saint-Malo, vous aurez certainement le plaisir de découvrir le patrimoine de la ville fortifiée. Mais les vieux édifices et les remparts de la cité corsaire ne disent pas tout de son histoire ! Voici donc un bref aperçu de la création de Saint-Malo, de ses racines et de son développement au fil des siècles !

Une origine qui remonte au 3ème siècle

À l’époque gauloise, Saint-Malo n’existait pas. L’emplacement de la ville actuelle était désert et ce n’était qu’un amas de rochers. En face, sur la rive, deux petites cités se développent : Corseul et Alet (aujourd’hui Saint-Servan). Cette dernière est d’ailleurs un port important, largement utilisé et développé par les Romains. Ce n’est qu’au 5 e siècle que Saint-Malo, venu du Pays de Galles, s’installe sur l’îlot rocheux qui portera son nom.

Urbanisation de l’île à partir du 12ème siècle

Les deux petites cités d’Alet et Corseul continueront de se développer jusqu'à la fin du premier millénaire, mais resteront fragiles face aux nombreuses attaques des Normands. C’est donc au milieu du 12e siècle que la ville commence à s’étendre sur le rocher de Saint-Malo qui accueille aussi le siège épiscopal.

À partir de ce moment, la ville n’aura de cesse de développer et même de connaître 4 années d’indépendance avec la République de Saint-Malo qui s’achèvera en 1594. C'est au moment de la découverte des Amériques et du développement des échanges commerciaux avec les Indes que Saint-Malo connaît son premier essor.

La ville compte alors de nombreux armateurs. Jacques Cartier part découvrir et explorer le Canada, les corsaires attaquent les bateaux marchands et militaires des nations ennemies, et deviennent des célébrités comme Duguay-Trouin ou Surcouf.

Saint Malo à l’époque moderne

Les deux derniers siècles ont vu la cité malouine se convertir en ville balnéaire et touristique. La mode a été lancée dès la deuxième moitié du 19 e siècle. La renommée de la cité est propagée par les écrivains venus admirer le tombeau de Chateaubriand sur l’îlot du Grand Bé et qui sont tombés amoureux de la région. De plus, la mode des bains de mer créera un véritable engouement pour les belles plages de Saint-Malo dès la construction du chemin de fer.

Le développement des loisirs et des vacances ne fera que confirmer cette tendance au 20e siècle. Après la Seconde Guerre mondiale, la reconstruction de la vieille ville se fait à l’intérieur des remparts avec une volonté de conserver autant que possible à la cité historique sa silhouette traditionnelle.

Saint-Malo est aujourd'hui un centre touristique estival important, un beau port de commerce, de pêche et de plaisance et une ville accueillante, à la fois dynamique et fière de son passé !

Lire aussi 

Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience.