La découverte de Cancale par la corniche laisse un souvenir impérissable…

Arriver à Cancale par la corniche est certainement la meilleure façon de découvrir ce petit port niché au creux d’une anse coincée entre la pointe du Grouin et l’extrémité de la baie du mont Saint-Michel. De nombreuses activités rivalisent aujourd’hui avec l’air vivifiant et les huîtres plates sauvages.

Si vous résidez dans un hôtel de charme à Saint-Malo, Cancale, dont huitres plates sauvages font la réputation, est une perle accrochée à la côte d’émeraude à découvrir par la corniche qui domine la ville et le port.

Cancale, la perle de la côte d’émeraude

L’arrivée à Cancale par le sud en empruntant la corniche offre une vue exceptionnelle en surplomb de la ville et du port avec en toile de fond la baie du Mont-Saint-Michel. La contemplation des petites maisons nichées entre la pointe du Grouin et la corniche, bordées de plage en arc de cercle et des jetées du petit port qui s’avancent loin dans la mer, a quelque chose de magique, d’intemporel.

La route de la corniche qui mène vers le port de la Houle est certainement la première à emprunter tellement la vue est grandiose. C’est la plus belle façon de prendre la dimension et le charme de cette petite ville de plein fouet. Une autre route emmène vers la ville haute de Cancale où se trouvent le centre-ville et l’église.

Que faire à Cancale ?

Pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus, Scoot Escape propose la découverte en scooter électrique de la côte et de la ville de Cancale sous la forme de circuits à thème comme par exemple « les côtes de Cancale » qui permet de découvrir les paysages admirables en passant par des petits chemins et des routes secondaires. L’avantage du scooter électrique est de rester en contact constant avec la nature, sans bruit et avec pour seules odeurs celles de la nature et de la mer.

Pour ceux qui n'ont pas cédé à la tentation de prendre la route du port de la Houle en arrivant par la corniche, il est temps de prendre l’air frais iodé en s’y arrêtant et de se promener sur la cale de la fenêtre implantée sur le rocher éponyme pour admirer le port et la baie de Cancale sous un autre angle. Après cette promenade vivifiante, l’appétit ne manque de conduire à l’Atelier de l’huître, un des restaurants du port, pour déguster une assiette d’huîtres, une spécialité, dont on ne manquera pas de jeter les coquilles sur la plage comme le veut la tradition.

Pour les amateurs de fruits de mer, le restaurant propose également un plateau composé d’huîtres, de crevettes roses et grises, de bulots en direct du producteur et de rillettes de poissons et de mayonnaise maison. Pour ceux qui voudront prolonger le plaisir chez eux, la maison confectionne des petites terrines de poisson à emporter.

L’après-midi peut être consacrée à la promenade en empruntant le GR34 par la côte jusqu’à la pointe du Hock. En continuant, on arrive à la pointe des Crolles qui surplombe le port et les parcs à huitres à marée basse et pour finir, on retourne vers le port de la Houle par un petit escalier. Pour ceux qui n’ont pas envie de trop marcher, Escap’algues propose la visite de la ferme marine qui permet de découvrir les métiers de l’ostréiculture au cours d’une promenade d’une heure environ sur l’estran au pied des ateliers ostréicoles.

Une dégustation de tartare d’algues permet ensuite d’apprécier les vertus culinaires et médicinales de ce produit naturel.
Après cette journée mémorable et vivifiante, la Métairie du Vauhariot accueillera les visiteurs pour un repos bien mérité. Cette chambre d’hôtes implantée dans une maison du 17e siècle et classé refuge LPO propose une piscine et un jardin entièrement rénové en pleine nature. Détente et repos assurés !