La boutique « Mille facettes » met en valeur les créateurs de Saint-Malo

Ouverte en février 2021 par une association d’artistes malouins comprenant quinze membres, la boutique « Mille facettes » a pris la suite du magasin « Histoire de… » et expose une vingtaine d’artistes et de créateurs de la région dans le but de commercialiser leurs œuvres.

Si vous résidez quelque temps dans un hôtel à Saint-Malo intramuros, prenez le temps de visiter la boutique Mille Facettes qui propose des bijoux, des objets et des meubles tout droit sortis de l’imagination d'une quinzaine de créateurs malouins.

Les créateurs sont à l’honneur à Saint-Malo

En février 2021, sous l’impulsion d’une nouvelle association de créateurs, la boutique du centre-ville « Mille facettes » a pris la suite du magasin « Histoire de… » qui a dû cesser son activité.
La boutique est tenue à tour de rôle par quinze créateurs permanents rejoints par six autres qui confient à la boutique le soin de commercialiser leurs créations. Le nom Mille facettes a été choisi pour traduire concrètement la grande diversité des œuvres présentées.

Ghislaine Guérin, la présidente de l'association des créateurs de « Mille facettes », précise que la plupart des artistes exposés sont originaires d’Ille-et-Vilaine ou des départements limitrophes pour le reste. Tous les exposants sont des créateurs originaux. Voici deux exemples de produits atypiques que l’on trouve dans la boutique.

Les créations Kimya utilisent la fibre végétale d’ananas recyclée

Les créations Kimya utilisent la fibre végétale d’ananas Piñatex™ issue du recyclage de déchets perdus pour créer des produits originaux. L’utilisation de ces produits permet aux producteurs d’ananas philippins de percevoir des revenus supplémentaires. Ces fibres sont préparées par un procédé industriel et les résidus du processus sont également recyclés et servent d’engrais naturel, apportant un autre complément de revenus pour ces agriculteurs. Les pigments minéraux donnent un éclat et une brillance subtils aux collections de sacs et de petites maroquineries proposées par les créations Kimya.

Cette matière première originale utilisée pour la maroquinerie lui confère une dimension environnementale, écoresponsable et sociale particulièrement appréciée de nos jours.

Les petits galets de Sandrine Thomas

Présente au Salon des artistes du Minihic-sur-Rance, aux Journées du fait main de Dinan ou encore au marché de Saint-Cast, Sandrine Thomas propose des cadres poétiques qui racontent des histoires simples et touchantes grâce à deux ou trois galets polis soulignés par quelques traits à l’encre. Le dépouillement de son art est sa force et ses œuvres vont à l'essentiel et parlent directement au cœur. Ses petits galets deviennent des oiseaux, des papillons ou des cerfs-volants. Son idée, un concept simple, donner des ailes à ces petits cailloux qui trainent souvent dans les poches des enfants…

Sandrine Thomas ne se voit pas comme une artiste mais plutôt comme une créatrice qui montre autre chose derrière la naïveté des saynètes qu’elle réalise par plaisir et pour voir les regards des amateurs s'éclairer. Exposante à la Maison des artistes, Sandrine Thomas propose ses œuvres épurées à l’image de cette artiste de la légèreté.

Lire aussi :