Pourquoi la marée est-elle plus importante en Atlantique qu'en Méditerranée ?

L’Atlantique offre des marées plus importantes et spectaculaires que la Méditerranée. Découvrez-en les raisons (envergure, météo, géologie…).

marées loire atlantique

Les marées font parties des plus belles choses à admirer lors d’un séjour dans notre hôtel à Saint-Malo avec vue mer. Ce phénomène naturel est captivant et rythme les journées des malouins. Mais il reste pour beaucoup d’entre nous un grand mystère et une spécificité à la côte Atlantique. Découvrez ci-dessous pourquoi les marées ont une telle importance ici, alors qu’elles sont à moins visibles en Méditerranée !

De toutes petites marées en Méditerranée

Beaucoup de personnes pensent que la mer Méditerranée ne possède pas d’effets de marée. C’est pourtant faux. Elles existent, mais sont de très faibles amplitudes, en particulier sur les côtes françaises. Ceci rend les marées méditerranéennes peu visibles et peu spectaculaires.

Pourtant, il y a des régions de la Méditerranée où l’amplitude des marées peut mieux se voir. C’est notamment le cas de Venise, où le phénomène des hautes eaux inonde annuellement le centre-ville de la cité des Doges. Certaines années, ce sont 1m40 de hauteur d’eau supplémentaire qui s’engouffrent dans les méandres de la ville.

Mais il faut bien reconnaître que la majorité des côtes méditerranéennes connaissent une amplitude de marée très faible. Par exemple, dans le sud de la France cela se limite à une hauteur de marnage de 40 cm. Si vous ajoutez à cela la configuration des plages qui sont plus pentues que celles de l’Atlantique, vous avez un phénomène très peu visible à L'œil nu et avec aucune conséquence du type marée basse comme en Normandie.

Ceci est dû essentiellement à l'aspect de la mer Méditerranée et à sa taille. C’est une mer fermée, de faibles dimensions par rapport aux grands océans.

L’influence de la Lune s'accomplit, mais avec moins de conséquences : la longueur d'onde de marée est beaucoup plus faible et ne s’amplifie pas. De plus, un système de pression atmosphérique plus élevé et des vents dominants, contraires au mouvement de marée, comme la tramontane ou le mistral, atténuent encore plus ce phénomène.

Un phénomène de marée amplifié en Atlantique

C’est tout le contraire qui se produit sur les côtes Atlantique. L’influence de la Lune est présente tout comme en Méditerranée, mais la configuration de l’océan et les côtes aboutissent à des impacts plus marqués.

En effet, l’océan Atlantique est très vaste et profond. La longueur d'onde la marée est donc très longue et ample. Elle accumule une énergie exceptionnelle sur les hauts-fonds au large. Lorsque cette force vient se heurter au rivage, elle n’en est que plus forte.

De plus, les plages et les abords des côtes sont souvent en forme de plateaux. Ceci conduit pour des coefficients équivalents à d’immenses espaces découverts à marée basse ou couverts à marée haute. La spécificité de la forme de la baie du Mont Saint-Michel offre ainsi pendant les périodes de grandes marées un marnage exceptionnel. C’est la différence de hauteur entre la marée haute et la marée basse : elle peut atteindre les 13 mètres certaines années.

Ceci représentera lors des kilomètres de mer découvertes et surtout de formidables loisirs pour les habitantes et les touristes ! Balades et pêche à pied sont alors au programme pour le plaisir de tous !

Lire aussi : 

This website uses cookies to ensure you get the best experience.