Mois : septembre 2021

Le Petit et le Grand Bé

Pour tous ceux qui passent quelques jours à notre hôtel à Saint Malo en bord de mer, les deux îlots du Grand Bé et du Petit Bé deviennent vite représentatifs du décor maritime malouin.

C’est d’ailleurs le cas de tous les vacanciers qui séjournent dans la cité corsaire. Ces îlots constituent un repère visuel, un but de promenade et une source de découverte de l’histoire de la ville, même s’ils sont parfois méconnus.

Le Grand Bé

Tout d’abord il faut savoir que le mot Bé signifie deux îlots contigus. C’était donc le nom tout trouvé pour désigner ces deux amas rocheux situés à quelques encablures l’un de l’autre.

Le Grand Bé se trouve à peu près à 500 m à l’ouest de la plage de Bon-Secours, qui est juste en bas des remparts de la ville. Cette île inhabitée (mais dont on sait qu’elle fut fréquentée à la préhistoire) est reliée aujourd’hui au continent par une chaussée cimentée surélevée. Mais même à marée basse, il y a toujours un peu d’eau entre la plage et l’île.

Cette île fut très populaire au 19ᵉ siècle et à cette époque une passerelle en bois permettait d’y accéder en tout temps.

Aujourd’hui elle est surtout connue pour le tombeau de Chateaubriand. En effet, le célèbre écrivain, né à Saint-Malo, avait fait le vœu d’être inhumé sur ce petit coin de terre. Il fut exaucé et aujourd’hui encore sa tombe fait l’objet d’un vrai culte par ses admirateurs littéraires.

L’île abrite aussi une vieille chapelle en ruine (Notre Dame des Lauriers) mais ce petit bout de terre est surtout prisé pour le point de vue qu’il offre sur la ville et les remparts. En effet, quoi de plus beau que les selfies avec les remparts de Saint-Malo en arrière-plan ou les photos panoramiques de la baie ?

Le Petit Bé

L’île du Petit Bé et son fort sont juste à peine à 300 mètres à l’ouest du Grand Bé.

Le fort qui date du 17e siècle était une partie des défenses voulues par Vauban pour protéger la ville de Saint-Malo de tentatives ennemies venues d’Angleterre ou de Hollande. De nombreux forts émaillent la baie et les remparts constituaient la défense ultime contre les assaillants.

Ce petit fortin pouvait quand même à l’époque accueillir environ 160 soldats et était équipé de 19 canons et 2 mortiers. Les 3 étages de l’époque subsistent encore aujourd’hui et sont en rénovation. L’armée française l’a conservé jusqu’en 1885, puis il est ensuite devenu propriété de la ville et classé au patrimoine des monuments historiques.

la tour solidor

La Tour Solidor, fortification de Saint-Malo qui abrite le musée d’histoire, offre une vue unique d’où prendre d’exceptionnelles photos souvenir. Si vous envisager de passer un week-end dans la ville et que vous vous demandez : que faire à Saint-Malo?  La visite de la Tour Solidor se doit de faire partie de votre liste.

L’histoire de la Tour Solidor à Saint Malo

La Tour Solidor est un donjon, d’architecture médiévale en parfait état, situé dans le quartier de Saint Sevran, un endroit très agréable, tournant le dos à la cité corsaire. Son nom provient de deux mots bretons : steir et dor qui signifient « porte de la rivière ». Elle a été construite au XIV siècle et elle est composée de trois tours de trois étages.
A l’origine, la fortification était destinée à contrôler la ville de Saint-Malo. Elle fut ensuite transformée en prison au XVI siècle et, depuis 1970, la tour renferme un musée consacré à l’histoire des navigateurs au long-cours et de ceux du Cap Horn.

Le musée d’histoire de St-Malo

La tour Solidor de Saint-Malo mérite le détour, surtout si vous êtes amateur de grands voiliers, de voyages à long-cours et de récits de navigateurs qui partaient pour l’Amérique du Sud (Chili, Pérou…) traversant le légendaire Cap Horn, cap infernal qui a vu périr tant de marins.
Le musée est composé de cartes maritimes, de maquettes de bateaux (notamment celle du navire Victoria, premier bateau à avoir fait le tour du monde au XVI siècle), d’objets fabriqués par les marins durant leurs voyages ou ramenés de leurs escales, de vieilles mappemondes, de portraits de marins célèbres, d’une statue de Jacques Cartier montrant la direction du Québec, d’une girouette en forme d’albatros géant et de nombreux autres témoignages de la vie de ces marins.

Une magnifique vue sur la mer et des environs

En plus de son côté historique, cette fortification de Saint Malo est aussi un lieu idéal pour prendre des photos de vacances ou simplement admirer de magnifiques paysages et le coucher de soleil. Du sommet de la tour (chemin de ronde supérieur) vous obtiendrez une vue saisissante sur la mer, Saint Servan, Dinard, le barrage de la Rance ou encore la cité d’Alet. L’ascension au sommet de la tour (plus de 100 marches) se fait sans difficulté particulière.

Tarifs et horaires des visites

Pour les adultes l’entrée coûte 6 euros. Les enfants de 8 à 18 ans payent demi-tarif et ceux de moins de 8 ans ne payent pas.
La tour est ouverte tous les jours de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. D’octobre à mars, elle est fermée le lundi et les jours fériés.

Un week end à Saint-Malo

Saint-Malo regorge de lieux touristiques, tel la Tour Solidor ou le Grand Aquarium et nombreux sont les évènements et festivals, tels la Sainte Ouine . Si vous voulez visiter la ville prévoyez au moins un week-end. Vous cherchez un hôtel intra-muros Saint-Malo ? l’hôtel Chateaubriand , au cœur de la cité corsaire, avec plusieurs chambres offrant une vue splendide sur la mer et avec parking privé, vous réservera un accueil chaleureux et saura répondre à vos exigences.

L’INTRA-MUROS

Lorsqu’on profite d’un séjour dans notre hôtel à Saint-Malo intra muros, il est appréciable de prendre le soleil et profiter des joies de la mer à proximité. La vieille ville de Saint-Malo a la chance de disposer de 3 superbes plages au pied des remparts. Ce sont ces plages dites intra-muros que nous vous invitons à découvrir !

La plage de l’Eventail

La plage de l’Eventail se situe juste au nord de la ville en bas des remparts de Saint-Malo. Elle est à deux pas de notre établissement et se situe entre la Tour Bidouane, le Fort La Reine et le Fort National. Il est d’ailleurs possible de visiter ce dernier à marée basse.

Cette plage laisse apparaitre de beaux rochers à marée basse et en revanche, elle disparaît complètement sous les flots dès que la marée est haute. Cette plage reste assez petite mais elle a l’avantage d’être assez confidentielle : elle se prête aussi bien au bronzage qu’à la nage mais aussi à la pêche à pied.

De plus, elle dispose d’un bar qui la surplombe et offre une terrasse divinement exposée sous les rayons du soleil ! Un bon endroit pour passer un joli moment de détente !

La plage du Bon Secours

Située au pied des remparts dans la vieille ville, la plage de Bon Secours de Saint-Malo est certainement l’une des plus belles plages malouines.
Elle possède une piscine d’eau de mer dotée d’un plongeoir. Cet aménagement retient l’eau au moment de la marée descendante et vous permet de prolonger la baignade facilement.

De plus, cette plage offre un panorama exceptionnel sur Dinard, les îlots du Grand Bé et Petit Bé et le Cap Fréhel. Le Grand Bé est accessible en marchant à marée basse et abrite la tombe de Chateaubriand.

La plage du Bon Secours est souvent prisée des familles car elle dispose de nombreuses activités nautiques pour les petits et grands. Et enfin, elle est largement abritée des vents dominants, ce qui renforce son charme !

La plage du Môle

C’est la plus petite des plages de Saint-Malo et elle est peu connue des touristes car il faut en dénicher l’accès.
En effet, pour s’y rendre, il faut trouver une petite porte qui y mène et qui est située dans les remparts. Très protégée du vent et complètement enclavée, il y fait souvent très bon et elle a les faveurs des malouins.

À marée basse, elle dispose d’un immense banc de sable qui accueille ainsi beaucoup de monde. Vous pouvez vous avancer dans la mer assez loin et vous n’aurez de l’eau que jusqu’aux genoux : cela en fait une plage assez sûre et agréable avec des tout petits !


© Tous droits réservés. Designed by CREAATION.COM